Calibrage couleur des photographies

Les photographies numériques peuvent aujourd’hui être utilisées pour évaluer les couleurs des objets. En effet, les progrès des logiciels de calibrage permettent de s’approcher des mesures couleurs faites au spectrocolorimètre. Tout du moins, les couleurs enregistrées dans des conditions répétables de prises de vues peuvent être comparées entre elles. Dans le domaine du patrimoine, cette méthode peut être utile pour évaluer l’évolution de couleurs avec le temps ou après des tests de restauration.

Le document ci-après explique les principes du calibrage et des relevés L*a*b* sur les images

Si on compare les valeurs L*a*b* de la charte mesurée au spectrophotomètre et les valeurs L*a*b* relevées sur les images obtenues avec notre appareil photographique (en RVB, profil AdobeRGB), on voit que la moyenne des dE94 est de 2,7 avec une déviation moyenne de 1, ce qui est peu. On peut donc, lorsqu’il est compliqué d’accéder à un spectromètre, utiliser la photographie comme outil de contrôle des couleurs. La comparaison de deux images, avec évaluation en L*a*b* des changements de couleur après une intervention par exemple, permet de mettre des chiffres sur les différences.


Cite this article as: Clotilde Boust, "Calibrage couleur des photographies," in Scientific imaging for cultural heritage / Images scientifiques pour le patrimoine, ISSN 2609-780X, 21/09/2019, https://copa.hypotheses.org/984.