Archives de catégorie : Nos articles

Imaging techniques for microanalysis of Paleolithic mobiliary art

Notre article sur la comparaison des techniques d’imagerie pour l’étude du mobilier Paléolithique est paru !

Journal of Archaeological Science: Reports

Volume 10, December 2016, Pages 903–909

Comparison of imaging techniques used in the microanalysis of Paleolithic mobiliary art

  • Nicolas Mélard,
  • Clotilde Boust
  • Gabrielle Cogné,
  • Anne Maigret

Archaeologists have been interested in the survey and analysis of mobile works of Paleolithic art since their discovery during excavations in the 19th century.

Examples of mobile art — made of stone, bone, antler, ivory or clay — are often found as weathered fragments with surface wear that makes the reading of these objects difficult. Since the 19th century, archaeologists have used photography, direct tracing, and oblique light to decipher the marks of the artists. Modern tools and techniques for analysis have continued to evolve. Since the early 1980s, optical and electron microscopy have been used in the analysis of the finest traces. From the 1990s on, 3D laser scanning (30 years after its invention) has been used in all fields of archaeological research. Many techniques followed, quickly evolving.

Today, we face an explosion of the techniques in the field, which offer more and more precision and rapidity that can be useful in archaeological research if applied in the service of well-reasoned lines of inquiry.

This study focuses on two engraved bones from the Magdalenian period. The main aim of the study was to understand the objects, their history and role in the prehistoric context, and their means of production. Ultimately this study informed the conservation, handling, and interpretation of the objects in the museum environment.

A secondary result of the study is an evaluation of the means of analysis in research on cultural heritage. Over the years many objects have been the subject of high-resolution digital photography, infrared photography, ultra-violet photography, RTI, digital microscopy, and microtopographical scans based on axial chromatism.

The feedback of our experience of ten years of 3D approaches provides insight into the evolution of devices and software, and indicates which innovations are of the most value to the field of archaeological study and how their use in combination may yield optimal results.

Keywords

  • Paleolithic;
  • Mobile art;
  • Archaeoscience;
  • Engravings;
  • 3D scanning;
  • Digital microscopy;
  • Technology

 

1-s2-0-s2352409x1630195x-gr7

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2352409X1630195X

Identification de colorants rouges par fluorescence UV

« Identification sans prélèvements des colorants rouges : Analyse photonique des anthraquinones par imagerie et spectrométries »

Le rapport de stage de Huanchu YIN, étudiant en 3ème Année du cycle Ingénieur en optique de l’université d’Orsay Polytech Paris Sud, et qui a passé 5 mois au C2RMF, est téléchargeable ici : rapport-de-stage-huanchu-yin-diff.

Résumé : ce stage a pour but de développer le potentiel des techniques photoniques dans l’identification en situations non invasives de certaines familles de colorants.

Les études sont traditionnellement faites par les techniques moléculaires séparatives nécessitant des prélèvements (CPG ou HPLC) ou vibrationnelles (Raman traditionnel ou SERS). Les colorants présentent des fluorescences caractéristiques sous rayonnements ultraviolets justifiant les explorations par des techniques photoniques non invasives.

Durant ce stage, on utilise en parallèle trois techniques :

(1) L’imagerie spectrale (fluorescence et réflexion UV et visible) classiquement réalisée sur les œuvres du Patrimoine.

(2)  Spectrophotométrie (réflexion de la lumière dans l’UV et le visible).

(3)  Laser de fluorescence (mesure spectrale de la fluorescence à une longueur d’onde donnée).

L’idée est de caractériser la fluorescence sous UV d’échantillons d’anthraquinone et d’appliquer ces connaissances à la reconnaissance par imagerie faite au C2RMF sur la plupart des objets.

Protocole de prise de vue de fluorescence UV

RAPPORT DE STAGE DE 2e ANNÉE à l’ENSLL  (M1) d’Anne Wohlgemuth (Photographie 2017)

capture-decran-2016-12-03-a-00-27-58
Protocole Fluorescence UV, Anne Wohlgemuth

Ce stage a permit de préciser le protocole de prise de vue dans le visible de phénomènes de fluorescence sous UV, en utilisant la charte d’ UV innovations (cf. billet ici).

Le mémo du protocole de prise de vue de fluorescence sous UV dans le visible appliqué au C2RMF est téléchargeable ici :protocole_charte_messier

Télécharger le rapport de stage ici : wohlgemuth_anne_2017_rapport_stage_6mo

Parthenos workshop : digital 3d objects in art and humanities

Day 2, 1st December 2016, 14h, the C2RMF imaging group will present  » Conservation of art works with 3D technologies »

PARTHENOS is pleased to announce its upcoming  Workshop on “Digital 3D objects in Art and Humanities: challenges of creation, interoperability and preservation”,  which will take place in Bordeaux (France), from Wednesday, 30th November to – Friday, 2nd December 2016.

The goal of this workshop is to review and discuss the status of 3D technologies (creation, visualisation, reuse and preservation) with a specific focus on the needs and perception of Digital Humanities professionals and how we can steer technology development to fit better the Digital Humanities requirements. The workshop will be attended by an international audience composed of both Digital Humanities scholars and technologists.

http://www.parthenos-project.eu/digital-3d-objects-in-art-and-humanities-workshop/

 

 

Colloque international – Tapisserie de Bayeux

L’invention de la Tapisserie de Bayeux : naissance, composition et style d’un chef d’oeuvre médiéval

Le 22 septembre, venez écouter « La présentation des analyses qui ont été menées sur la Tapisserie de Bayeux » par Dominique de Reyer (LMRH), Clotilde Boust (C2RMF), Isabelle Colson (C2RMF), Anne Chabas (LISA), Pauline Uring (LISA) Campagnes photographiques, environnement climatique, empoussièrement.

Une publication papier est prévue pour 2017.

http://www.bayeuxmuseum.com/colloque_international_tapisserie_de_bayeux.html

PRÉSENTATION DU COLLOQUE
Le 950e anniversaire de la bataille de Hastings est une excellente occasion pour reconsidérer la lecture de la Tapisserie de Bayeux, non d’un point de vue historique, domaine dans lequel il n’y a sans doute pas beaucoup de nouveauté à attendre, mais d’un point de vue artistique, domaine loin d’avoir été totalement exploré. Le colloque rassemble vingt-trois conférenciers qui viennent d’horizons différents ? historiens des textiles, brodeurs, plasticiens, historiens de l’art, archéologues, latinistes, ingénieurs des laboratoires de recherche des Monuments Historiques et des Musées de France ?, et de pays différents ? France, Allemagne, Belgique, Grande-Bretagne, Canada, États-Unis.

DU 22 AU 25 SEPTEMBRE 2016
Direction : Cécile Binet, Pierre Bouet, Shirley Ann Brown, Sylvette Lemagnen, François Neveux, Gale Owen-Crocker

Télécharger le programme du colloque : ICI

 

Journée sur les préalables à la restauration, Nancy

13 -14 octobre 2016, Musée des Beaux-Arts de Nancy

Avec les interventions du groupe imagerie :

– « L’imagerie scientifique pour la conservation- restauration des œuvres d’art » Clotilde Boust

– « Un petit bureau, de gros problèmes », Elsa Lambert IE radiologue et Marc-André Paulin, chef de travaux d’art, département Restauration, C2RMF

Au musée des beaux-arts de Nancy. Depuis que la restauration se pense, des contributions diverses ont permis de définir non seulement son périmètre et des protocoles, mais également une déontologie, que les organisations internationales et les professionnels s’attachent à développer et affiner dans un respect toujours plus attentif des valeurs véhiculées par l’œuvre.

http://c2rmf.fr/evenement/journees-sur-les-prealables-la-restauration