Archives de catégorie : DATA FUSION ANALYSIS

Séminaire C2RMF 29/11 : Integration of spectral and XRF images for Louvre Iranian manuscript pigment study 

Le prochain séminaire du C2RMF aura lieu le vendredi 29 novembre 2019 à 11h dans l’amphithéâtre Palissy.

Laurence Clivet, Claudia Colantonio et Marcello Melis présenteront une intervention intitulée : « Integration of spectral and XRF images for Louvre Iranian manuscript pigment study ».

Séminaire C2RMF 29_11

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site du C2RMF : http://c2rmf.fr/diffuser/seminaires

Profilocolore screen capture
Profilocolore screen capture of spectral study

ARTICLE : Symposium on non-destructive testing of cultural heritage, Korea

International symposium on non-destructive testing of cultural heritage: Radioactive techniques for diagnosis and conservation of cultural heritage

Symposium international [Diagnostic non destructif des biens culturels] commémorant 10e anniversaire du Centre de science de la conservation du patrimoine culturel, Corée, 2019

This symposium brought together scientists using ionizing radiation in the field of cultural heritage, either for its characterization or for its conservation. 5 presentations for a nice audience of a hundred people, mainly academics, students and professors in the fields of heritage sciences.

  • Curent status and prospects for the conservation and restoration of cultural of cultural heritage using radiation technology – Song Jungil – Cultural Heritage Conservation Science Center, NRICH (National Research Institute of Cultural Heritage)
  • Surface 3D, X-rays and X-ray tomography for museum object analysis in France – Clotilde Boust – C2RMF (Centre de Recherche et Recherche des Musées de France)
  • Analysis and application of precise image of cultural heritage using X-ray computed tomography – Oh Hwasuk – Wonkwang Regional University, Innovation Center for Next Generation Industrial Radiation Technology
  • Non-destructive test and utilization for cultural heritage by neutron – Kim Taejoo – KAERI (Korea Atomic Energy Research Institute)
  • Gamma radiation processing for cultural heritage preservation – Laurent Cortella – ARC-Nucléart, CEA Grenoble.

“Surface 3D, X-Rays and X-tomography for museum object analysis in France”, Clotilde Boust, Elsa Lambert, Charlotte Hochart, Nicolas Mélard, Benoit Mille, Center of research and restoration for French museums -C2RMF, 14 quai Francois Mitterrand 75001 Paris France

ARTICLE : X-rays ray tomography and aggregated analysis for Bavay treasure bronze statuettes analysis

Article au SPIE optical metrology, Optics for Arts, Architecture, and Archaeology VII (Conference 11058), Munich, June 2019

Clotilde Boust, Elsa Lambert, Charlotte Hochart, Benoit Mille Center of research and restoration for French museums -C2RMF

Download : 2019 ProcSPIE-boust-14ok

CHANGE EU project

CHANGE project is an ITN founded by Europe H2020

Several PhD call are available here : http://change-itn.eu/vacancies/

The combination of new technologies and the integration of conventional investigation tools currently used by CH experts (archaeologists, architects, curators, conservation scientists, conservators, art historians) and associated specialists (archaeometers, geomorphologists, etc.) allows us to anticipate the emergence of a new generation of multi-skilled experts specialized in the study and monitoring of changes on CH objects. CHANGE will respond to this urgent need. The main scientific objective of CHANGE is to develop a methodology to assess and monitor any change to which CH artifacts are faced during their exposure to the atmosphere and their conservation treatments. It requires a multi scale and multi modal approach in both acquisition and processing of data collected and harmonization and unification of processing protocols.

These objectives will be reached through the research projects carried out by each Early Stage Researchers (ESR), collaborative work between the ESRs and between them and the beneficiaries/partners. ESRs with different scientific backgrounds relevant to CHANGE will be selected and will be trained to bridge their existing knowledge and the one to gain all along the research programme. In a nutshell, the most innovative aspect of CHANGE is to study change issues on CH artifacts by integrating the expertise of CH experts to a multi modal approach applicable at a variety of scales.

Specific Objectives

  • Development of multi-scale acquisition systems for geometric change capture (3D) of CH assets.
  • Development of multimodal acquisition systems for appearance change capture of CH assets.
  • Integration of multimodal and multiscale acquisition systems for change capture (3D and appearance) of CH assets.
  • Development of dedicated methods for change visualisation of CH assets from multiscale and multimodal data.
  • Development of computational methods for change detection, quantification and characterization of CH assets from multimodal and multiscale data.
  • Design of repeatable and contextualised strategies of digitization.
  • Development of acquisition strategies for change monitoring of CH assets.
  • Application to the change monitoring during alteration processes of CH assets.
  • Application to the change monitoring during conservation interventions of CH assets.
  • Interpretation and evaluation of collected data on CH assets.
  • Archiving of CH data after upgrading them with semantic metadata useful for preservation activities.

Projet “Centenaire Louis Ducos du Hauron -LDDH”

Louis Ducos du Hauron (Langon 1837- Agen 1920) peut être considéré comme le précurseur des procédés modernes de photographie couleur.
L’inventeur des premières épreuves photographiques en couleur, obtenues avec la technique du tirage pigmentaire à transfert (charbon trichrome), n’est encore connu que de passionnés d’histoire de la photographie du XIXème. Ses autres procédés – pourtant majeurs dans l’histoire des sciences et techniques de l’image – ne le sont pas davantage. Ce sont la diversité des procédés, la grande complexité de fabrication de ses images, leur caractère expérimental et très innovant pour l’époque, qui ont limité les travaux sur ces œuvres et maintenu Ducos du Hauron dans l’ombre jusqu’à aujourd’hui.

En 2016, afin de préparer les célébrations du centenaire de la disparition de cet inventeur, est né le projet “Centenaire Ducos”. Le besoin était manifeste de comprendre les différentes techniques photographiques de cet inventeur et de mieux appréhender les fonds photographiques des collections Françaises.

Le projet “Centenaire Louis Ducos du Hauron” a ainsi été initié par:

  • le Centre de Recherche et de Restauration des musées de France -C2RMF : Natalie Coural (conservatrice, spécialité arts graphiques, département restauration) et Clotilde Boust (chercheur culture, responsable de l’imagerie, dpt Recherche & UMR CNRS PCMTH);
  • l’École Nationale Supérieure Louis Lumière -ENSLL : Jean-Paul Gandolfo (professeur, spécialité procédés anciens);
  • le Musée d’Orsay : Thomas Galifot (conservateur, spécialité photographie)

Ce projet a pour objectif de développer une méthodologie non invasive d’identification des différentes techniques d’épreuves de Louis Ducos du Hauron. Les intérêts sont de mieux connaître ces œuvres, de les situer dans le processus créatif de l’auteur et de l’époque, puis de les conserver dans des conditions optimales et enfin de les valoriser.

Le projet a ainsi fédéré plusieurs institutions et partenaires :

  • les archives de l’Académie des sciences;
  • le Musée Niépce de Chalon sur Saône;
  • le Musée des Beaux-Arts d’Agen;
  • le Musée de Chantilly;
  • Françoise Ploye, restauratrice de photographies;
  • Joël PetitJean, historien de Ducos du Hauron;
  • Kevin Théard, Maël Voyer, Anne Wogelmuth, étudiants ENSLL.

Un corpus important de 27 épreuves a été prêté pour étude par les partenaires du projet. Grâce aux techniques d’imagerie scientifique sous ultraviolet et infrarouge et à des analyses élémentaires sans contact, certaines techniques d’épreuves de Louis Ducos du Hauron ont été identifiées et replacées dans l’historique de l’auteur grâce aux sources écrites disponibles. De plus, ont été identifiés une majorité des pigments et colorants des épreuves : bleu de Prusse, jaune de Chrome, rouge carmin et laque de garance alizarine [Boust 2017].

En parallèle des analyses non destructives, certaines images du corpus du projet « Centenaire Ducos » présentant un état fragmentaire, la piste des analyses chimiques par prélèvement a été explorée. Des analyses en chromatographie au C2RMF puis à l’ESRF de Grenoble en micro imagerie infrarouge à transformée de Fourier et en fluorescence X sur source synchrotron ont ainsi été menées sur quatre épreuves. Les résultats obtenus permettent de mieux connaître le nombre et la composition
des différentes couches de gélatines pigmentées, et de les faire correspondre avec les formulations publiées par Ducos du Hauron aux mêmes dates [Cotte 2018].

À la suite de la publication de ces premiers résultats, une couverture médiatique presse et radio montre l’intérêt grandissant des publics pour le patrimoine photographique français :Mathieu Vidard, La tête au carré, France Inter, mercredi 28 mars 2018, Nathaniel Herzberg, « Les premières photographies couleur révèlent leurs secrets », Le Monde science et médecine du 26 mars 2018, CNRS Journal : https://lejournal.cnrs.fr/articles/ainsi-naquit-la-photographie-couleur.

Éléments de bibliographie:

  • Louis Ducos du Hauron, « Les Couleurs en Photographie, solution du problème », A. Marion, Paris, 1869
  • G. Potonniée, « Biographie de Louis Ducos du Hauron », Bulletin de la Société française dephotographie, p 149-163., 1914
  • Jean-Louis Berger, « Louis Ducos du Hauron (1837-1920) et les débuts de la photographie couleur de 1869 à 1879 », Maîtrise de Sciences et Techniques, image photographique, sous la direction
    d’André Rouillé, université Paris VIII, année 1991-92.
  • Clotilde Boust et Anne Wohlgemuth, Rapports d’étude du C2RMF, des épreuves de Louis DUCOS du Hauron du Musées d’Orsay (n°36660), de l’Académie des sciences (n°36661), du Musée d’Agen (n°36658), du Musée Nicéphore Niépce (n°36659), 2017
  • Marine Cotte, Tiphaine Fabris, Juliette Langlois, Ludovic Bellot-Gurlet, Françoise Ploye, Natalie Coural, Clotilde Boust, Jean-Paul Gandolfo, Thomas Galifot, and Jean Susini, “Rediscovering Ducos du Hauron’s Color Photography through a Review of His Three-Color Printing Processes and Synchrotron Microanalysis of His Prints”, Angewandte Chemie, Willey, 20 mars 2018




Film sur la mission Villa diomède

Ce documentaire consacré à la Villa de Diomède a été réalisé dans le cadre des actions de terrain coordonnées en 2015 par Hélène Dessales, archéologue du laboratoire AOrOc à l’École normale supérieure (membre de l’Université PSL).

Dans ce reportage sont restitués les enjeux et méthodes de la campagne pluridisciplinaire que sont l’étude de l’archéologie du bâti, l’imagerie scientifique, l’informatique et l’ingénierie ainsi que la géophysique.

Une réalisation de Claire Duguet, 2018.

(source https://explore.psl.eu/fr/decouvrir/focus/villa-de-diomede-pompei-la-fabrique-dune-villa-romaine)

Site du projet http://villadiomede.huma-num.fr/3dproject/